Bioéthique : Le nécessaire équilibre entre progrès et respect de la dignité humaine

Bioéthique


Le nécessaire équilibre entre progrès et respect de la dignité humaine


La recherche en biologie et en médecine et les développements technologiques ont permis des avancées spectaculaires dans le domaine de la santé. Ces avancées mettent toutefois en jeu des questions éthiques qui touchent à l'individu et à la protection de ses droits et de sa dignité (génétique, procréation médicalement assistée, diagnostic prénatal, recherche sur les cellules souches, etc.).

La Convention d’Oviedo de 1997 sur les droits de l’homme et la biomédecine fixe les principes fondamentaux en matière d’éthique biomédicale. Elle a été complétée par trois Protocoles additionnels portant sur l’interdiction du clonage d’êtres humains, la transplantation d’organes et la recherche biomédicale.

La Conférence européenne des comités nationaux d’éthique (Cometh) a pour objectif de promouvoir la coopération entre les instances nationales d'éthique des Etats membres du Conseil de l’Europe. Elle joue un rôle dans la promotion du débat public sur toutes les questions posées par les développements des sciences biomédicales et de la santé.

Le but du Conseil de l'Europe dans le domaine de la bioéthique est de trouver un juste équilibre entre la liberté de recherche et la protection des personnes.

3e édition du Forum européen de Bioéthique (8 janvier - 2 février 2013, Strasbourg)


Du corps humain, plus rien à jeter : organes malades, urine, sang, cornées, moelle osseuse, sperme, fœtus … tout peut être utilisé, recyclé mais, plus inquiétant, commercialisé sur le marché mondial du kit humain.

Autour du Corps humain en pièces détachées, 135 experts viendront débattre avec le public. Parmi eux, 3 représentants du Conseil de l’Europe :

  • Philippe Boillat, Directeur Général des Droits de l’Homme, et Maud de Boer-Buquicchio, ancienne Secrétaire Générale adjointe de l’Organisation, seront grands témoins dans le débat sur « Don et consentement : chacun son entendement » mardi 29 janvier de 16 à 18 heures dans la salle de l’Aubette.
  • Laurence Lwoff , Secrétaire du Comité européen de Bioéthique, participera au débat « Le corps humain, une source de produits » mercredi 30 janvier de 12h15 à 14 heures à la Librairie Kléber.

Informer sur les tests génétiques

Dans quelles circonstances envisager un test génétique ? Pour chercher quoi ? Comment en interpréter les résultats ? Autant de questions auxquelles la brochure apporte des réponses compréhensibles. Ce document a été élaboré par le Conseil de l' Europe avec le soutien de la Société européenne de génétique humaine et d’Eurogentest.

Les tests génétiques sont source d'avancées considérables pour la santé humaine et vont de plus en plus faire partie intégrante de la pratique médicale. Mais leur utilisation n'est pas sans implications pour les personnes concernées. (suite...)

Biobanques et collections biomédicales

Le symposium sur les Biobanques et collections biomédicales - un cadre ethique pour les recherches futures, organisé par le Comité de Bioéthique (DH-BIO) du Conseil de l'Europe, s'est tenu les 19 et 20 juin 2012 à Strasbourg, France.

L’objectif du symposium était de fournir au DH-BIO une base pour le réexamen de la Recommandation (2006)4 sur la recherche sur le matériel biologique d'origine humaine du Conseil de l'Europe.

A cette fin, le symposium a examiné les développements intervenus dans le domaine des biobanques et de la recherche utilisant du matériel biologique d’origine humaine depuis l’adoption de la Recommandation ; il a envisagé également leur éventuelle évolution afin d’en évaluer les enjeux au regard des principes éthiques et juridiques énoncés dans la Recommandation. (suite...)