Egalité entre les femmes et les hommes

Gender equalityL’égalité entre les femmes et les hommes, c’est une visibilité, une autonomisation et une participation égales des femmes et des hommes, et ce, dans tous les domaines de la vie publique et privée.

Cette notion suppose la reconnaissance et la valorisation de la complémentarité des divers rôles joués par les femmes et par les hommes dans la société.

Telles sont les valeurs fondamentales sur lesquelles reposent les efforts du Conseil de l’Europe visant à faire de l’égalité entre les femmes et les hommes une réalité. Ainsi, l’Organisation combat toutes les atteintes aux libertés et à la dignité des femmes et a pour objectif de mettre fin à la discrimination fondée sur le sexe. Elle promeut une participation équilibrée des femmes et des hommes à la vie politique et publique et encourage l’introduction de la notion d’égalité entre les femmes et les hommes dans tous les programmes et toutes les politiques.

Ces dernières années, l’article 14 de la Convention européenne des Droits de l’Homme (CEDH) et le Protocole n°12 à cette même convention ont contribué à l’amélioration de la protection et du statut juridiques des femmes.

Toutefois, l’objectif d’une égalité réelle n’a pas encore été atteint : les femmes sont toujours marginalisées dans la vie politique et publique, et elles sont encore victimes, dans une large mesure, de la pauvreté, de la violence et du chômage.

La réponse du Conseil de l’Europe à ces fléaux consiste à souligner les coûts économiques des inégalités et à lutter activement contre la violence domestique et la traite des êtres humains. L’Organisation mène également son combat en faveur de l’égalité dans le domaine de l’éducation.

Ainsi, en octobre 2007, le Comité des Ministres a adopté une recommandation visant à encourager l’adoption de mesures relatives à la mise en œuvre de l’approche intégrée de l’égalité entre les femmes et les hommes à tous les niveaux des systèmes éducatifs des 47 Etats membres du Conseil de l’Europe.

FOCUS : Une nouvelle commission pour promouvoir l'égalité


« Aujourd’hui encore, les femmes gagnent moins, décident moins et comptent moins que les hommes. Il y a un seul domaine dans lequel les femmes comptent davantage : c’est le nombre des victimes de violences ». Dans une allocution prononcée lors du lancement de la nouvelle Commission pour l'égalité entre les femmes et les hommes du Conseil de l'Europe, le 6 juin 2012, le Secrétaire Général Thorbjorn Jagland a déclaré que toutes les conditions étaient réunies pour que le Conseil de l'Europe obtienne d'importants résultats dans le domaine de l'égalité entre les femmes et les hommes d'ici à la fin 2013.

La nouvelle Commission pour l'égalité entre les femmes et les hommes devrait jouer un rôle clé pour aider le Conseil de l'Europe à évaluer les besoins et identifier les moyens d’éliminer les obstacles à la mise en œuvre de ces normes dans le domaine de l'égalité entre les femmes et les hommes. (suite...)

L’égalité n’est toujours pas une réalité pour des millions de femmes en Europe

Ouvrant à Bruxelles, le 20 septembre 2011, une conférence de l’UE sur l’égalité des hommes et des femmes, Maud de Boer-Buquicchio souligne qu’en dépit de la multitude d’instruments juridiques en vigueur, pour des millions de femmes, en Europe et ailleurs dans le monde, l’égalité n’est toujours pas une réalité.

La Secrétaire Générale Adjointe insiste sur trois points particulièrement importants à cet égard, à savoir, la nécessité d’accroître la participation des femmes aux processus décisionnels, la prise de mesures contre la persistance de l’écart des rémunérations hommes/femmes et la lutte contre les violences que subissent les femmes.
Mme de Boer-Buquicchio rappelle l’importance de la Convention du Conseil de l’Europe – première du genre- sur la violence à l’égard des femmes, y compris la violence domestique, avant d’inviter l’UE et ses Etats-membres à signer et ratifier le texte.

« La Convention, dit-elle, est signée à présent par seize des 47 Etats-membres du Conseil de l’Europe.Comme la plupart des conventions récentes du Conseil de l’Europe, elle est aussi ouverte aux pays non européens. J’espère vivement que bon nombre d’entre eux, notamment l’Union Européenne, y adhèreront ».

Site de référence

La femme du XXIème siècle

Dans ce numéro du débat télévisé "View Point", des personnalités de plusieurs pays débattent de l’avancement professionnel des femmes, de l’impact du féminisme et de la lutte contre les privilèges réservés aux hommes. L’émission comporte aussi un entretien avec Birgitta Ohlsson, Ministre suédoise des Affaires européennes, qui explique les problèmes auxquels l’Europe risque d’être confrontée si elle continue à produire les ''femmes aux foyers avec le meilleur niveau d’études'' du monde.