Colloque - Protection des réfugiés par les cours régionales des droits de l’homme

Photo: UNHCR

La question des réfugiés et des personnes déplacées de force sera à l’ordre du jour du colloque organisé conjointement par la Direction générale des droits de l’homme et des affaires juridiques du Conseil de l’Europe et le Haut-Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés les 15 et 16 juin à Strasbourg.
 

Cette manifestation réunira pour la première fois trois cours et/ou commissions supranationales régionales des droits de l’homme : la Cour européenne des droits de l’homme, la Cour et la Commission interaméricaines des droits de l’homme et la Commission africaine des droits de l’homme et des peuples.

 Elle donnera l’occasion à de hauts représentants de ces trois organisations et du Haut-commissariat de l’ONU, ainsi qu’à d’autres experts, d’examiner ensemble comment leurs systèmes et instruments juridiques respectifs contribuent à la protection des droits des réfugiés. 

Les trois Conventions interprétées par ces juridictions, à savoir la Convention européenne des droits de l’homme, la Convention américaine relative aux droits de l’homme et la Charte africaine des droits de l’homme et des peuples, ainsi que leur jurisprudence respective concernant les personnes déplacées de force figureront au programme du colloque. L’accent sera mis en particulier sur l’application de ces normes des droits de l’homme aux réfugiés et personnes déplacées de force par les cours et/ou commissions régionales, et notamment sur les questions suivantes :
 

Accès aux mécanismes régionaux des droits de l’homme en vue d’obtenir une protection contre le refoulement ;
 

Protection des personnes fuyant un conflit ou une situation de violence généralisée ;

Protection des droits économiques et sociaux.

Articles connexes

25/05/2011

Une délégation de l’APCE à Lampedusa : l’Europe doit « partager, et non rejeter, la responsabilité » face à l’immigration

« L’Europe doit partager, et non rejeter, la responsabilité face à l’arrivée massive par bateau de réfugiés, demandeurs d’asile et migrants sur l’île de Lampedusa », a déclaré une délégation de cinq membres, de la Commission des migrations, des réfugiés et de la population de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE).
 

 

 

 

 

14/04/2011

Commissaire au droits de l'homme: l'Europe doit rendre ses politiques migratoires plus humaines

"La crise actuelle en Afrique du Nord montre bien la nécessité, pour l’Europe, d’instaurer une gestion des migrations qui soit plus humaine et d’améliorer le traitement réservé aux migrants" a déclaré Thomas Hammarberg, Commissaire aux droits de l'homme du Conseil de l'Europe. 

 

 

 

 

 

Salle de presse du Conseil de l'Europe