Salle de presse

Le Secrétaire Général

Le Secrétaire Général ouvre la Rencontre sur la dimension religieuse du dialogue interculturel à Luxembourg

28/11/2011

Thorbjørn Jagland et Jean Asselborn
Thorbjørn Jagland et Jean Asselborn © SIP / Charles Caratini

« La religion peut être un puissant moteur et un facteur positif de cohésion sociale en permettant à des communautés d’origines diverses d’œuvrer pour le bien commun, en accord avec leurs convictions », a déclaré le Secrétaire Général du Conseil de l’Europe, Thorbjørn Jagland, dans son discours inaugural à l’Abbaye de Neumunster à Luxembourg.

 

Cette manifestation, organisée par le Comité des Ministres à l’invitation du gouvernement luxembourgeois, rassemble des représentants de communautés religieuses et de convictions non religieuses, des professionnels des principaux médias, ainsi que des experts, des universitaires, des représentants d’ONG et des agents d’organisations internationales.

 

Les deux journées de la conférence permettront d’analyser des questions figurant au premier rang des priorités politiques du Conseil de l’Europe, dont la gestion de la diversité dans l’Europe d’aujourd’hui, y compris sous l’angle du genre, et le rôle des médias traditionnels et des nouveaux médias dans les sociétés démocratiques.

 

En outre, la Rencontre fera ressortir la nécessité pour l’Europe de trouver un juste équilibre entre deux droits fondamentaux : la liberté d’expression et la liberté de religion, y compris le droit de ne pas être soumis à la violence, à la haine ni à la discrimination en raison de sa religion.

 

« Si, à court terme, la stabilisation de l’euro est sans aucun doute le problème le plus pressant que l’Europe ait à régler, à long terme notre principal défi sera la gestion de la diversité », a souligné Thorbjørn Jagland en présentant le rapport « Vivre ensemble ».

 

Le Secrétaire Général a aussi effectué une visite de travail dans le Grand-Duché, où il a rencontré le Premier ministre Jean-Claude Juncker, défenseur de longue date du Conseil de l’Europe (« rapport Juncker »). Les discussions ont porté sur l’action de l’Organisation en faveur des pays du « printemps arabe », la réforme de la Cour européenne des droits de l’homme et l’adhésion de l’Union européenne à la Convention européenne des droits de l’homme

 

Thorbjørn Jagland a également signé avec le Vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères, Jean Asselborn, le traité établissant à Luxembourg l’Accord partiel élargi (APE) sur les itinéraires culturels. (suite...)

- Discours de Thorbjørn Jagland [en]

- Discours d’ouverture de Jean Asselborn, Ministre des Affaires étrangères du Luxembourg

- Dossier "Groupe d'Eminentes Personnalités"

- Le Luxembourg et le Conseil de l'Europe

 
 
Comité anti-torture du Conseil de l'Europe (CPT)
16/10/2014
A la une
Council of Europe’s anti torture committee reports “no improvement” since 2011 on deficient prison conditions in Greece
 
Type ”Subtitle”
Commission européenne pour l’efficacité de la justice (CEPEJ)
16/10/2014
A la une
Council of Europe awards 2014 Crystal Scales of Justice Prize to the General Council of Spanish Bars
 
 

Communiqués de presse