Salle de presse

Secrétaire Général
20/08/2014
A la une
Council of Europe Secretary General Jagland concerned about recent events in Ferguson, Missouri, USA.

Strasbourg, 20.08.2014 - Déclaration du Secrétaire Général Jagland au sujet des événements de Ferguson, Missouri, Etats-Unis : « Les récentes violences survenues à Ferguson, Missouri, après la mort d’un adolescent non armé, abattu par un policier, soulèvent des inquiétudes. Je suis particulièrement préoccupé par l’usage excessif de la force imputé à la police et les arrestations de manifestants pacifiques, parmi lesquels des journalistes qui ne font que leur métier, car ces faits constituent une entrave au plein exercice des droits de l’homme, au premier rang desquels le droit de réunion et la liberté d’expression. Ces droits sont le fondement de la démocratie et ne peuvent faire l’objet d’aucune restriction qui ne soit pas légitime et proportionnée. Pouvoirs publics et manifestants devraient faire preuve de retenue et de responsabilité. Je ne doute pas qu’une enquête en bonne et due forme sera menée sur la mort de cet adolescent. Lorsque les Etats-Unis ont accédé au statut d’Etat observateur auprès du Conseil de l’Europe, ils ont accepté de défendre les principes et les valeurs de notre Organisation. J’appelle les autorités américaines à se pencher sérieusement sur les raisons socioéconomiques profondes qui poussent autant de manifestants pacifiques dans la rue. »

Voir aussi :
Les Etats-Unis et le Conseil de l'Europe

Assemblée parlementaire
11/08/2014
A la une
Presidential candidates in Turkey able to campaign freely, but playing field not level, say international observers

Strasbourg, 11.08.2014 – Dans une déclaration publiée aujourd’hui, les observateurs internationaux ont indiqué que les trois candidats, représentant des sensibilités politiques différentes, ont pu, dans l’ensemble, mener campagne librement et que la liberté de réunion et d’association a été respectée lors de l’élection présidentielle turque du 10 août. Cependant, le Premier ministre a disposé d’un avantage incontestable par rapport aux autres candidats en tirant profit de sa position officielle pour faire campagne et d’une couverture médiatique partiale. (suite...)

Voir aussi :
La Turquie et le Conseil de l'Europe

Secrétaire Général
10/08/2014
A la une
Secretary General Thorbjørn Jagland welcomes meeting of Armenian and Azerbaijani Presidents
Secretary General Thorbjørn Jagland

Strasbourg, 10.08.2014 - Dans une déclaration publiée aujourd’hui, le Secrétaire Général a appelé les deux parties à une désescalade de la violence :

« Je me félicite de la réunion tenue aujourd’hui à Sotchi entre le Président azerbaïdjanais, Ilham Aliyev, le Président arménien, Serge Sarkissian, et le Président de la Fédération de Russie, Vladimir Poutine. Après les affrontements qui se sont produits récemment le long de la ligne de contact et de la frontière arméno-azerbaïdjanaise, cette rencontre constitue un pas en avant vers la reprise du dialogue entre les deux pays.

J’appelle les deux parties à ne ménager aucun effort pour mettre fin à l’escalade de la violence qui a fait de nombreuses victimes dans les deux pays ces derniers jours.

J’adresse par ailleurs mes sincères condoléances aux familles des victimes. La violence ne devrait pas exister entre des Etats membres parties à la CEDH, qui garantit le droit à la vie à tous les Européens. »

Voir aussi :
L'Arménie et le Conseil de l'Europe
L'Azerbaïdjan et le Conseil de l'Europe

Commissaire aux droits de l'homme
07/08/2014
A la une
Maintain universal access to health care
Nils Muižnieks

Strasbourg, 07.08.2014 - « L'accès universel aux soins de santé est compromis par les mesures d'austérité et la crise économique. Dans de nombreux pays, les coupes pratiquées dans les services de santé et les difficultés économiques et sociales commencent à avoir un impact mesurable sur la santé de la population. Or, le droit à la santé est garanti par des instruments internationaux et européens relatifs aux droits de l'homme. L’accès de toute personne aux soins de santé, sans discrimination, fait partie du contenu fondamental de ce droit », déclare Nils Muižnieks, Commissaire aux droits de l'homme du Conseil de l'Europe, en publiant aujourd’hui un nouvel article dans le Carnet des droits de l’homme. (suite...)

Conseil de l'Europe
01/08/2014
A la une
Handbook Launched on Remembrance Day of the Roma Holocaust

Strasbourg, 01.08.2014 - Le génocide des Roms ou porrajmos, qui a entraîné la mort d’au moins un demi-million d’entre eux, reste encore totalement inconnu pour de nombreuses personnes en 2014. Un nouveau manuel, lancé le 2 août – jour de commémoration du génocide des Roms et des Sintis – vise à modifier cette situation.

Ce manuel, Right to Remember, offre un historique, des informations relatives aux droits de l’homme et des activités en vue d’aider les formateurs et les enseignants à bien faire comprendre aux jeunes avec lesquels ils sont en contact les événements de l’époque et leurs causes. Il permet notamment aux apprenants d’étudier les comportements qui prévalaient à l’époque et ont rendu ce génocide possible, ainsi que d’examiner dans quelle mesure ces comportements perdurent aujourd’hui.

Cet ouvrage est lancé dans le cadre de l’Initiative de commémoration du génocide des Roms (30 juillet au 4 août) organisée en Pologne, à Cracovie, par le Conseil de l’Europe, en coopération avec le Réseau international des jeunes Roms Ternype et l’association Harangos, qui œuvre pour l’éducation des Roms.

1000 jeunes originaires de toute l’Europe prennent part à cette manifestation. Elle comporte, le 2 août, une visite du camp de la mort d’Auschwitz-Birkenau, où près de 3000 hommes, femmes et enfants ont été tués dans les chambres à gaz de Birkenau il y a 70 ans, en 1944. 

Le Plan d'action pour les jeunes Roms du Conseil de l’Europe – http://enter.coe.int/roma – lutte contre la discrimination et soutient la participation démocratique des jeunes Roms.

Voir aussi :
Rom survivant de l'holocaust (vidéo)
Droits des Roms

 

Secrétaire Général
19/08/2014
A la une
Secretary General Jagland calls on European governments to step up humanitarian aid in eastern Ukraine

Strasbourg, 19.08.2014 - Le Secrétaire Général a envoyé mardi matin une lettre aux ministres des Affaires étrangères du Conseil de l’Europe pour attirer leur attention sur l’aggravation de la situation des personnes déplacées en Ukraine et a publié la déclaration suivante :

« La situation humanitaire dans l’est de l’Ukraine empire de jour en jour. Des innocents sont blessés et tués. Le nombre de personnes déplacées et de réfugiés augmente de manière dramatique. En tant que Secrétaire Général du Conseil de l’Europe, il est de ma responsabilité de faire tout mon possible pour aider nos Etats membres à faire en sorte que les droits garantis par la Convention européenne des droits de l’homme soient effectivement appliqués et protéger toutes les personnes déplacées, quelles qu’elles soient et d’où qu’elles viennent. C’est pourquoi j’ai appelé aujourd’hui, dans une lettre aux ministres des Affaires étrangères du Conseil de l’Europe, tous les Etats membres à renforcer leur aide humanitaire dans la région, en particulier par l’intermédiaire du HCR et de la Croix-Rouge internationale, en coordination avec les autorités nationales compétentes. »

Evoquant la réunion des ministres des Affaires étrangères de l’Ukraine, de la Russie, de l’Allemagne et de la France, à Berlin, dimanche dernier, M. Jagland a indiqué qu’il a invité toutes les parties à poursuivre le dialogue pour trouver une solution politique à la crise.

Voir aussi :
L'Ukraine et le Conseil de l'Europe

Secrétaire Général
11/08/2014
A la une
Secretary General Thorbjørn Jagland expresses concern for human rights defenders in Azerbaidjan
Thorbjørn Jagland

Strasbourg, 11.08.2014 - Déclaration du Secrétaire Général du Conseil de l’Europe, Thorbjørn Jagland :

« J’ai appelé ce matin le Président azerbaïdjanais, Ilham Aliyev, pour lui faire part de ma vive préoccupation au sujet des arrestations d’éminents défenseurs des droits de l’homme intervenues ces derniers jours.

Nous sommes convenus que la commission mixte réunissant l’administration présidentielle et les représentants de la société civile, qui avait été établie en 2005 et a fonctionné jusqu’en décembre 2008, serait de nouveau convoquée et qu’un représentant du Conseil de l’Europe en ferait partie.

Cette réunion se tiendra le plus rapidement possible et sera une bonne occasion d’examiner les accusations portées contre les défenseurs des droits de l’homme et de relancer le dialogue entre les autorités et la société civile. »

Voir aussi :
L'Azerbaïdjan et le Conseil de l'Europe

Assemblée parlementaire
08/08/2014
A la une
65th anniversary of the Parliamentary Assembly

Strasbourg, 08.08.2014 - Dans une lettre adressée aux membres de l’Assemblée, à l’occasion du 65ème anniversaire de l’Assemblée, qui s’est réunie pour la première fois le 10 août 1949, la Présidente de l’APCE, Anne Brasseur, a rendu hommage aux anciens membres et Présidents. Elle les a remerciés « de ne pas avoir renoncé au rêve européen, d’avoir veillé à ce qu’il reste inclusif et ouvert à de nouveaux Etats membres et d’avoir transcendé leurs différences nationales et politiques pour défendre les valeurs que nous partageons  ».

Evoquant les effusions de sang et la souffrance auxquelles sont en proie certains Etats membres, elle a souligné que le Conseil de l’Europe était avant tout un forum où construire la paix. « Cet anniversaire devrait servir à nous rappeler notre devoir qui est de nous opposer tous ensemble avec force à l’intolérance, à la xénophobie et à la haine », a conclu Mme Brasseur.

Lettre de la Présidente de l'APCE
Podcast

Secrétaire Général
01/08/2014
A la une
Statement by the Secretary General on the arrest of Leyla Yunus

Strasbourg, 01.08.2014 - Je suis extrêmement préoccupé par la nouvelle du placement en détention de Leyla Yunus et de l’engagement de poursuites à l’encontre de son mari, Arif Yunus ; tous deux sont des défenseurs bien connus des droits de l’homme en Azerbaïdjan.

J’ai fait part de mes préoccupations au ministre azerbaïdjanais des Affaires étrangères, M. Elnur Mammadyarov, auquel j’ai demandé par téléphone des précisions et des éclaircissements supplémentaires sur cette affaire.

J’espère que l’enquête ouverte par les autorités judiciaires sur les actes allégués de ces deux représentants de premier plan de la société civile respectera les normes européennes qui s’imposent.

Voir aussi :
Azerbaïdjan et le Conseil de l'Europe

Charte sociale européenne
31/07/2014
A la une
Fresh start for Europe in Turin: High-level conference on the European Social Charter as a tool for employment and social inclusion

Strasbourg/Rome, 31.07.2014 - Une Conférence de haut niveau pour les droits sociaux: le Conseil de l’Europe, dans le cadre de la Présidence italienne de l’Union européenne, et avec la collaboration de la Ville de Turin, organise un événement sur la Charte sociale européenne, véritable constitution sociale de l’Europe, le 17 et 18 octobre au Teatro Regio de la ville.

La Charte constitue un système de normes juridiques qui contribuent à garantir la réduction des tensions économiques et sociales, en facilitant la réalisation d’un développement durable et solidaire dans les Etats parties.

Le principal objectif de la Conférence est de réunir les responsables politiques européens, de façon à réaffirmer l’importance des droits sociaux dans les périodes de crise.

Les principaux sujets de discussion sont :

    1) Les synergies entre le droit de l’Union européenne et la Charte sociale européenne;

    2) La contribution de la procédure des réclamations collectives de la Charte sociale au respect des droits sociaux en Europe;

    3) Les mesures d’austérité en période de crise : l’impact sur les droits sociaux, la participation des citoyens, et la contribution de la Charte sociale européenne à la sortie de la crise. (more...)

 

Communiqués de presse