Salle de presse

Comité des Ministres

Les réformes des droits de l’homme sont primordiales pour l’Europe, selon le ministre britannique des Affaires étrangères

07/11/2011

William Hague et Thorbjørn Jagland
William Hague et Thorbjørn Jagland 

Le ministre des Affaires étrangères du Royaume-Uni, William Hague, a affirmé aujourd’hui la détermination et l’engagement politique de son gouvernement à faire progresser les indispensables réformes de la Cour européenne des droits de l’homme pendant la présidence britannique du Comité des Ministres du Conseil de l’Europe.


S’exprimant peu avant la passation officielle des pouvoirs par la présidence ukrainienne, M. Hague a déclaré que les droits de l’homme, qui sont au cœur de la politique étrangère du Royaume-Uni, seraient un thème primordial de la présidence britannique. Le Royaume-Uni, l’un des premiers signataires de la Convention européenne des droits de l’homme, cherchera à réunir un large consensus sur la réforme de la Cour.


« Le Royaume-Uni a une longue tradition de protection des droits et libertés fondamentaux. C’est pourquoi nous voulons que la Cour soit efficace et se concentre sur les atteintes les plus graves aux droits de l’homme », a-t-il souligné, tout en estimant préoccupant que la Cour ait trop tendance à substituer ses propres décisions à celles des juridictions nationales.


M. Hague s’est déclaré favorable à l’adhésion de l’Union européenne à la Convention européenne des droits de l’homme, mais a rappelé que des négociations seraient nécessaires au sein de l’UE afin de partir sur de bonnes bases.


Le Secrétaire Général, Thorbjørn Jagland, a salué l’accession du Royaume-Uni à la présidence.

 

Priorités de la Présidence britannique

Site du Comité des Ministres

Galerie photo

Conférence de presse - vidéo

 
 
Assemblée parlementaire
26/08/2014
A la une
PACE 151 (2014) Three nominees for the Václav Havel Human Rights Prize 2014
 
Groupe d’Etats contre la Corruption (GRECO)
28/08/2014
A la une
Belgium must step up its action regarding integrity and transparency
 
Corruption des parlementaires, juges et procureurs
 

Communiqués de presse