Salle de presse

Secrétaire Général

Selon le Secrétaire Général Thorbjørn Jagland, les droits de l’homme en Europe connaissent une crise sans précédent depuis la guerre froide

16/04/2014

Nouveau rapport sur la situation des droits de l’homme, de la démocratie et de l’état de droit en Europe
Secretary General Thorbjørn Jagland: “Europe in biggest human rights crisis since Cold War”

Strasbourg, 16 Avril, 2014 - De graves violations des droits de l’homme persistent dans toute l’Europe, au rang desquelles la corruption, la traite d’êtres humains, le racisme et les discriminations, selon un nouveau rapport du Secrétaire Général du Conseil de l’Europe, Thorbjørn Jagland. Dans de nombreux pays, le chômage et la pauvreté alimentent les extrémismes et les conflits. Ce rapport constitue la première analyse consolidée des droits de l’homme, de la démocratie et de l’état de droit en Europe, fondée sur les observations des organes de monitoring du Conseil de l’Europe.

Au sujet de la crise en Ukraine et de l’intervention militaire russe en Crimée, M. Jagland met en garde contre le risque de voir d’autres conflits similaires éclater en Europe : « L’absence de contre-pouvoirs démocratiques, de médias libres et d’une justice indépendante est à l’origine d’une corruption endémique et d’abus de pouvoir. »

Il appelle les Etats membres à respecter pleinement la Convention européenne des droits de l’homme : « J’exhorte les Etats à faire cesser l’érosion des droits fondamentaux et à procéder à de nouvelles réformes de ce système conventionnel unique en Europe. L’Europe doit se doter d’un nouveau plan d’action paneuropéen de sécurité qui inclue la protection de l’état de droit et des principes démocratiques. Ensemble, nous devons remettre l’Europe sur la voie de l’unité et de la coopération, en nous fondant sur nos valeurs et nos normes communes et sur nos obligations légales » a déclaré le Secrétaire Général.

Ce rapport, qui comporte une série de recommandations sur la manière dont l’organisation pourrait apporter une assistance plus rapide et plus efficace à ses 47 Etats membres, sera examiné lors de la réunion du Comité des Ministres des Affaires étrangères du Conseil de l’Europe, le 6 mai, à Vienne.

Faisant part de son inquiétude face à l’explosion de violences dans l’est de l’Ukraine, M. Jagland a appelé toutes les parties à mettre un terme à l’escalade de la violence et à entamer des négociations politiques sur l’avenir du pays, ajoutant que les partenaires internationaux de l’Ukraine doivent l’aider à trouver des solutions conduisant à la paix et à la stabilité.

Rapport du Secrétaire Général

Communiqué de presse

 
 
Secretaire Général
31/07/2014
A la une
Convention on preventing and combating violence against women and domestic violence
 
Le Secrétaire Général exhorte davantage d’Etats à ratifier la convention
Commissaire aux droits de l'homme
29/07/2014
A la une
Fighting violence against women must become a top priority
 
Le Commissaire aux droits de l'homme s'exprime sur la convention concernant les violences faites aux femmes qui entrera bientôt en vigueur
 

Communiqués de presse