Salle de presse

Commissaire des droits de l'homme

Le travail des enfants n’a pas disparu en Europe

20/08/2013

Child labour in Europe: a persisting challenge
© 2013 Volunteer Weekly 

Strasbourg, 20/08/2013 - « Nombre d’observateurs pensaient que le travail des enfants avait totalement disparu en Europe. Toutefois, plusieurs éléments semblent indiquer clairement que le travail des enfants reste un problème grave et qu’il pourrait même se développer sous l’effet de la crise économique. Les gouvernements doivent surveiller la situation et s’inspirer de la Convention relative aux droits de l’enfant des Nations Unies et de la Charte sociale européenne pour concevoir des mesures préventives et correctives », en publiant aujourd’hui un nouvel article dans le Carnet des droits de l’homme.



Les personnes vulnérables sont toujours touchées de manière disproportionnée en période de difficultés économiques. Il n’est donc pas étonnant que le ralentissement de la croissance se traduise par une augmentation du travail des enfants. La récession a conduit de nombreux pays européens à réduire de manière drastique le budget de l’aide sociale. Face à la montée du chômage, bien des familles ne trouvent plus d’autre solution que de faire travailler leurs enfants.



Des travaux dangereux



Le caractère généralisé du travail des enfants dans les pays en développement est un problème bien connu : l’Organisation internationale du Travail estime aujourd’hui à plus de 250 millions le nombre d’enfants âgés de 5 à 14 ans qui travaillent. En essayant de se faire une idée de la situation en Europe, mes collaborateurs ont pourtant constaté que les informations sont très lacunaires. De fait, le travail des enfants semble être un sujet tabou. Nous avons cependant pu réunir suffisamment de données pour comprendre que le phénomène est loin d’avoir disparu en Europe.



Selon l’Unesco, en Géorgie, 29 % des enfants de 7 à 14 ans travaillent. En Albanie, cette proportion est de 19 %. Le Gouvernement de la Fédération de Russie estime que le nombre d’enfants au travail dans le pays pourrait atteindre 1 million. En Italie, une étude de juin 2013 indique que 5,2 % des mineurs de moins de 16 ans travaillent.Sur la plupart des autres pays, aucun chiffre n’est disponible. (suite)
 

 
 
 

Communiqués de presse