Salle de presse

Conseil de l'Europe

Bélarus, religion et peine de mort

21/06/2013

Belarus, Religion and the Death Penalty
 

Strasbourg, 21/06/2013 – Le Conseil de l'Europe essaie, en coopération avec les autorités, de faire progresser les discussions sur l'abolition de la peine de mort au Bélarus à travers un échange entre représentants des confessions religieuses traditionnelles du Belarus, des institutions nationales et de la société civile. Les discussions du 21 juin à Minsk seront enrichies par les contributions des experts internationaux Vladimir Loukine, médiateur de la Russie pour les droits de l'homme, Alvaro Gil-Robles, ancien Commissaire aux droits de l'homme du Conseil de l'Europe, et Hanne Sophie Greve, ancienne juge à la Cour européenne des droits de l'homme, ainsi que Thierry Mariani (France), membre de l’Assemblée parlementaire.

Le Comité des Ministres a déclaré que son objectif stratégique demeurait l'intégration du Bélarus au Conseil de l'Europe sur la base des valeurs et principes de l’Organisation, conformément à la Déclaration du Sommet de Varsovie de mai 2005 ; il partage le point de vue de l’Assemblée selon lequel un moratoire immédiat sur le recours à la peine de mort et une action ultérieure visant à son abolition de jure restent une condition préalable fondamentale pour une intensification de la coopération avec le Conseil de l’Europe (voir CM/AS(2012)Rec1992 final).
 


Voir aussi:

Métropolite Filaret: "Nous en tant que chrétiens ne pouvons pas justifier la peine de mort" [ru]

 
 
Commissaire aux droits de l'homme
29/07/2014
A la une
Fighting violence against women must become a top priority
 
Le Commissaire aux droits de l'homme s'exprime sur la convention concernant les violences faites aux femmes qui entrera bientôt en vigueur
 

Communiqués de presse