Salle de presse

Commissaire aux droits de l'homme

Estonie : tous les enfants ont droit à une nationalité

27/03/2013

"Tous les enfants devraient acquérir automatiquement une nationalité à la naissance, même lorsque leurs parents sont apatrides », a déclaré le Commissaire aux droits de l'homme
Estonia: all children should be citizens
Nils Muižnieks 

Tallinn, 27/03/2013 – « L’Estonie compte 1 200 enfants apatrides. Or, tous les enfants devraient acquérir automatiquement une nationalité à la naissance, même lorsque leurs parents sont apatrides », a déclaré Nils Muižnieks, Commissaire aux droits de l'homme du Conseil de l'Europe, à l'issue d'une visite de trois jours en Estonie. « Il est dans l’intérêt de l’enfant d’avoir une nationalité dès la naissance, car c’est une condition indispensable à la pleine jouissance de tous les droits de l'homme. »

Le Commissaire s’est réjoui de la réforme en cours de la loi sur la protection de l’enfance et souligné que chaque commune devrait être dotée de personnel qualifié dans ce domaine. « Il faudrait consulter l’enfant avant de prendre toute décision concernant son placement. Il est particulièrement nécessaire de développer des services d’accompagnement psychologique et psychiatrique pour les enfants », a constaté le Commissaire après avoir rencontré des enfants et des membres du personnel au centre d’accueil de Maarjamäe, qui fait partie de l’institution de protection de l’enfance de la ville de Tallinn.

Le Commissaire Muižnieks a appelé le Gouvernement estonien à interdire explicitement les châtiments corporels à l'encontre des enfants, en tous lieux. « Inscrire l’interdiction des châtiments corporels dans la législation permet d’indiquer clairement que toute forme de violence contre les enfants est inacceptable, y compris dans la famille. » (suite...)

Voir aussi :
L'Estonie et le Conseil de l'Europe

 
 
 

Communiqués de presse