Salle de presse

Comité pour la prévention de la torture et des peines ou traitements inhumains ou dégradants

Le Comité anti-torture critique la persistance des mauvais traitements et de la surpopulation carcérale à Chypre

06/12/2012

Anti-torture committee criticizes "continued" ill treatment by police and prison overcrowding in Cyprus
 

Strasbourg, 06.12.2012 – Les personnes détenues dans les locaux de la police à Chypre courent toujours de « graves risques » de mauvais traitements, selon un rapport qui vient d’être publié par le Comité pour la prévention de la torture et des peines ou traitements inhumains ou dégradants du Conseil de l’Europe (CPT).

 

Ce rapport, qui se base sur la visite d’une délégation du CPT à Chypre en 2008, relève que les progrès réalisés depuis la précédente visite, en 2004, sont insuffisants. Il appelle les autorités chypriotes à veiller à ce que la police reçoive une « formation professionnelle pratique » et que les autorités judiciaires soient « sensibilisées à l’obligation qui leur incombe de prendre les mesures nécessaires dans les cas de mauvais traitements ».

 

Le CPT effectuera sa prochaine visite à Chypre en 2013. (suite...)

 

Chypre et le Conseil del'Europe

 
 
 

Communiqués de presse