Salle de presse

Commissaire aux droits de l'homme

Mettre un terme aux violences faites aux femmes : une priorité absolue indispensable

29/07/2014

Le Commissaire aux droits de l'homme s'exprime sur la convention concernant les violences faites aux femmes qui entrera bientôt en vigueur
Fighting violence against women must become a top priority
 

Strasbourg, 29.07.2014 - « Le 1er août marquera l’entrée en vigueur de la Convention d’Istanbul, un traité historique du Conseil de l'Europe sur la prévention et la lutte contre la violence à l'égard des femmes et la violence domestique. Cela ne pouvait pas mieux tomber. La violence contre les femmes demeure l'une des violations des droits de l’homme les plus répandues au quotidien en Europe. La violence entre partenaires intimes reste l’une des principales causes de décès, de blessures et de handicaps non accidentels pour les femmes. Cette situation tragique découle de tout un ensemble de raisons sociales, économiques et culturelles, mais une condition fondamentale commune est l’inégalité flagrante entre les femmes et les hommes. La Convention a le potentiel de devenir un outil puissant pour faire progresser cette situation d'urgence en matière de droits de l'homme », déclare Nils Muižnieks, Commissaire aux droits de l'homme du Conseil de l'Europe, en publiant aujourd’hui un nouvel article dans le Carnet des droits de l’homme.

La consultation des données disponibles permet de mieux comprendre l’urgence de la situation. On estime qu’au moins 12 femmes sont tuées chaque jour en Europe par la violence liée au genre. En 2013, les statistiques disponibles montraient que la violence domestique avait fait 121 femmes victimes en France, 134 en Italie, 37 au Portugal, 54 en Espagne et 143 au Royaume-Uni. En Azerbaïdjan, 83 femmes ont été tuées et 98 se sont suicidées à la suite d’affaires de violence domestique tandis que, selon les données collectées par les médias en Turquie, au moins 214 femmes ont été tuées par des hommes l’année dernière, essentiellement du fait de la violence domestique  etbien souvent alors même que ces femmes avaient demandé aux autorités de les protéger. Les données disponibles couvrant les six premiers mois de l’année 2014 dans de nombreux pays d’Europe continuent d’afficher des chiffres tout aussi alarmants. (suite...)

 
 
Secrétaire Général
22/07/2014
A la une
Say no to hate
Thorbjørn Jagland 
 

Communiqués de presse